Epiphany and Beyond

 
 

Le songe des mages

         
Text: Robert Tear; Music: James Whitbourn; Performance: King's College Cambridge; 
         Translation PE, helped by PL; Image: Salzburg Missal.



Night has come to Bethlehem,
The family is asleep,
Exhausted by the wonders seen,
The news outrageous, deep.
‘That I may come and worship him.'

’Ox and ass have closed their eyes,
Their ears now hear no sound.
Shepherds have gone back to their flocks,
The mouse still noses around.
‘That I may come and worship him

Kings have left for their distant lands,
Fractious camels moan.
At a desert spring they make their farewells.
‘It’s a mighty way to home!'
’That I may come and worship him.’

Later that night their heads are filled
With a dream-drenched holy ray.
‘Do not return to Herod the king,
Go back another way.’
‘That I may come and worship him.’

And so our Christ is saved from death
His mission to complete
To change the world by selfless love,
Satan’s legions to beat.

 
La nuit est tombée sur Bethlehem
La famille s'est assoupie,
Épuisée par les merveilles qu'elle a vues, 
Par les nouvelles extravagantes, profondes.
'Afin que moi je vienne pour l'adorer.'

Le bœuf et l'âne ont fermé les yeux;
Leurs oreilles n'entendent plus aucun son.
Les pasteurs sont retournés à leurs brebis.
Le souris renifle toujours
'Afin que moi je vienne pour l'adorer'

Les rois sont retournés vers leurs pays lointains.
Les chameaux hargneux ronchonnent.
À une source dans le désert ils se disent adieux.
'Il y a un long chemin pour rentrer!'
'Afin que moi je vienne pour l'adorer.'

Plus tard de cette nuit-là leurs esprits sont remplis
Par un saint rayon songe-arrosé.
'Ne revenez pas à Hérode le roi.
Retournez par un autre chemin,'
'Afin que moi je vienne pour l'adorer.'

Et ainsi notre Christ est sauvé de la mort
Pour qu'il accomplisse sa mission
De changer le monde par un amour généreux
Afin que les légions de Satan soient vaincues.



                     
Comments