The Magi's Dream -- Le rêve des mages

Text: Robert Tear, trad. PE et Philippe Lécrivain, Music: James Whitbourn 
Performance: Westminster Williamson Voices
Images: Rembrandt, Musée de Cluny, Salzburg Missal, Arcabas



La nuit est tombée sur Bethlehem
La famille s'est assoupie,
Épuisée par les merveilles qu'elle a vues, 
Par les nouvelles extravagantes, profondes.
'Afin que moi je vienne pour l'adorer.'

Le bœuf et l'âne ont fermé les yeux;
Leurs oreilles n'entendent plus aucun son.
Les pasteurs sont retournés à leurs brebis.
Le souris renifle toujours
'Afin que moi je vienne pour l'adorer'

Les rois sont retournés vers leurs pays lointains.
Les chameaux hargneux ronchonnent.
À une source dans le désert ils se disent adieux.
'Il y a un long chemin pour rentrer!'
'Afin que moi je vienne pour l'adorer.'

Plus tard de cette nuit-là leurs esprits sont remplis
Par un saint rayon songe-arrosé.
'Ne revenez pas à Hérode le roi.
Retournez par un autre chemin,'
'Afin que moi je vienne pour l'adorer.'

Et ainsi notre Christ est sauvé de la mort
Pour qu'il accomplisse sa mission
De changer le monde par un amour généreux
Afin que les légions de Satan soient vaincues.